En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre entité ainsi que par des tiers afin de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts, la possibilité de partager des articles sur les réseaux sociaux, et la réalisation de statistiques d'audiences.

Plus d'informations sur les cookies
Brèves d'infos sur notre page Facebook, cliquez...

Informations plus rapides

Partages avec d'autres publications

Commentaires à chaud

Made in chez-nous à Bagnères

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

DIMANCHE 7 JUILLET

FESTIVAL PIANO PIC 2019

Enregistrer

Enregistrer

Nos places et nos rues au fil du temps

Clic sur l'image

ads

Enregistrer

Enregistrer

Coup de coeur : Visitez nos sites

MADE IN CHEZ NOUS

2 sites de vente en ligne

www.espritdespyrenees.com

www.lainesdespyrenees.com

www.patrimoine-bagneres.fr/

www.lainesdespyrenees.com

Conférences Musée Larrey de Beaudéan

Enregistrer

Un grand classique:

 
Le Casque de Lhèris

le Casque (ou Pène) de Lhéris est incontournable si l’on veut connaître un peu mieux la région de Bagnères – Nous vous proposons une randonnée facile en partant des Bernadaoues, à proximité du Col des Palomières.

SON HISTOIRE

La Pène de Lhèris fut fréquentée en 1685 par le célèbre botaniste Pitton de Tournefort qui herborisait pour le compte du Roi Louis XIV et dont une plaque commémorative immortalise le passage au village d’Asté. Plus tard le Lhèris fut le théâtre de joyeuses fêtes pastorales dont la course en montagne était fort prisée par les jeunes de l’époque. Une « hostellerie » Tournefort existait alors sur le plateau dont on peu encore discerner les ruines. Lorsque le train est arrivé à Bagnères, le Lhèris fut un centre d’excursionnisme notoire et à portée de main (lire notre article sur les excursions militaires) . L’itinéraire décrit par Ledormeur part de Bagnères, passe par Asté et les Teillets (voir le tour du Haboura) pour gagner le sommet au bout de quatre heures.
 



SA CHASSE

L’itinéraire décrit dans la fiche jointe passe par les Barnadaoues, haut lieu de la chasse en piémont Bigourdan puisqu’elle se pratique depuis des temps immémoriaux. On y chassait la palombe au filet avant d’en venir au postes. Tous les chasseurs du coin sont passés par le tirage au sort de ces postes dans la cour de l’auberge des Taillats, à grand renfort de café maquis servi par l’hôte de ces lieux. On y pratique aussi la chasse au grand gibier et si l’isard se fait rare malgré le col du même nom, le sanglier y est beaucoup plus courant pour la grande joie de tous les amateurs de ce sport.


SES ESCALADES

La face sud du Casque du Lhèris comprend un certain nombre de voies d’escalade sur un calcaire assez franc. La grande classique a été ouverte en 1946 par Clos et Brives, il s’agit le la voie originale AD sup. dont la caractéristique est un passage en traversée en plein vide, relativement facile mais très aérienne. Plusieurs variantes peuvent agrémenter la sortie (Variante Gasset – TD ou Despiau De Bellefon V+ et A2) . La voie directe a été ouverte par Fernand Cassou et Raymond Despiau en 1965, il s’agit d’une voie en escalade artificielle engagée en plein centre de la face sud. A droite du massif on trouve la voie Lafranque-Lavigne ouverte en 1961 avec un passage de V, à proximité une voie moderne de 150 m; équipée de 6c maxi et quelques couennes du 5 au 7b dénommée Malabar Princess  Les topos des autres voies se trouvent dans l’édition Pyrénées Centrales II du guide Olivier.

 
 
 
 
 
 
 

CASQUE DU LHERIS C.pdf
Ajouter un commentaire
1237265 visites
OK
Contact B2BA.com

Le temps qu'il fait là-haut

Le 7 avril : Les Coumes du Pic

ARTISANAT DE BIGORRE

LAINAGE DES PYRENEES

Bagnères Classic Trial

CCHB

Site officiel de Bagnères

Office de Tourisme
Stade Bagnèrais Rugby

©apc2011

Les Chanteurs Montagnards

Enregistrer

ads

Page d'accueil et partenaires:

a3w.fr © 2019 - Informations légales - www.bagneres-adour.com