En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre entité ainsi que par des tiers afin de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts, la possibilité de partager des articles sur les réseaux sociaux, et la réalisation de statistiques d'audiences.

Plus d'informations sur les cookies
Brèves d'infos sur notre page Facebook, cliquez...

Informations plus rapides

Partages avec d'autres publications

Commentaires à chaud

Made in chez-nous à Bagnères

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

DIMANCHE 7 JUILLET

FESTIVAL PIANO PIC 2019

Enregistrer

Enregistrer

Nos places et nos rues au fil du temps

Clic sur l'image

ads

Enregistrer

Enregistrer

Coup de coeur : Visitez nos sites

MADE IN CHEZ NOUS

2 sites de vente en ligne

www.espritdespyrenees.com

www.lainesdespyrenees.com

www.patrimoine-bagneres.fr/

www.lainesdespyrenees.com

Conférences Musée Larrey de Beaudéan

Enregistrer

Les Champs Elysées de Bagnères

LES COUSTOUS


 
Les Coustous sont le cœur de la ville de Bagnères, même si quelques devantures fermées aujourd’hui en attendant des jours meilleurs, ternissent quelque peu son lustre passé.
 

1-COUSTOUS 18°

Vous pouvez laisser un commentaire en bas de page
 
 
 

Etymologie :

Plusieurs hypothèses sont avancées :
1)    Patois occitan : Costos, costo, costes, cousteilh = petites pentes, cela peut s’expliquer par la présence de remblais à base de  tout venant évacué par les habitants de la vielle ville dans ce qui n’était alors qu’un terrain vague.
2)    Dérivation de Costos : Coustou = talus surélevé
3)    Latin : Costunem = remparts (la vielle ville était ceinturée de murailles)
4)    Caouterés : ou chaudronniers, mais le bourg des caouterés se situait de part et d’autre de la rue de l’horloge.


Un peu d’histoire :

Jusqu’à la fin des guerres de religions, les habitants de Bagnères restaient derrière leurs murailles fortifiées. A l’Est, elles étaient longées par la Nasse, un fossé de dérivation qui servait d’égout, et on accédait à la partie orientale du Bourg par le « bié de la Tourette » devenu aujourd’hui passage « Vaussenat ». A l’extrémité nord de ce qui n’est encore qu’un terre plein se trouve la place du Trey rebaptisée Place Lafayette ultérieurement,  tandis que dans la partie sud, le chemin de terre qui s’en échappe pour conduire vers Saint Martin et Campan passe à proximité de la porte du Pourtaou Dessus (La Fontaine) ; Sur ce qui deviendra plus tard la place des Pyrénées puis Achille Jubinal fut érigé un certain temps un Pilori destiné aux mauvaises gens.

Au XV° siècle, la ville commence à coloniser les alentours et c’est l’Eglise Saint Vincent qui est construite hors des murs comme pour conjurer le mauvais sort. Le quartier des Bouyaous (des marchands de bestiaux) s’étalait alors des Coustous à l’Adour
 En 1699,Philippe d’Uzer, Maire de la ville, fit procéder à la réorganisation de cette place avec ses deux voies de circulation (dans le sens inverse de celles d’aujourd’hui) et une large esplanade en son centre. Il fit planter des platanes et attira des investisseurs pour y construire des Hôtels de luxe, ce fut le début de l’âge d’or de Bagnères qui dura deux bons siècles.
En 1894, Gabriel Latécoère, Président du Tribunal de Commerce et élu municipal met les bouchées doubles pour embellir la ville. Ce « Haussmann » Bagnèrais fit agrandir le bassin du jet d’eau des Coustous et couvrir le canal de la Nasse en partie pour éviter les remontées de mauvaises odeurs. Les trottoirs sont pavés afin de les rendre plus accessibles aux promeneurs.
En 1899, une statue d’Alfred Roland, fondateur des Chanteurs Montagnards, fut réalisée par l’artiste Jean Escoula dont la bannière fut dérobée par les Nazis en 1942
En 1900, un grand incendie détruit deux maisons à la hauteur du Café de Paris et de la pâtisserie Billères, ce qui permit d’ouvrir la rue des Thermes .
En 1901, on présente à la mairie un projet intéressant : Celui de relier les Coustous aux Bains de Salut par tramway mais ce projet ne vit pas le jour et le tram en provenance de Tarbes et de Lourdes arriva en 1915 pour être mis au rebut en 1929 suite aux double accident de Gripp (voir l’histoire du Tram), les rails de la ligne restérent visibles jusqu’en 1937. On y érigea un Kiosque démontable fabriqué par les Ets Latécoère afin d’animer la saison estivale par de nombreux concerts ou prestations des Chanteurs Montagnards,
En 1957, le terre plein central fut réduit de moitié afin de permettre le stationnement des automobiles.

Les ecrits de Pierre Manse

"Les Coustous avaient encore il y une cinquantaine d’années un prestige exceptionnel. Une seule chaussée les longeait sur le coté le plus proche de l’Adour, suffisante alors pour que les calèches urbaines et les cheminements des charrettes paysannes. A l’opposé ils s’élargissaient jusqu ‘au bord d’un maigre passage pour piétons qui longeaient la légère série des rez-de-chaussée bâtis sur les dallages des anciens fossés ? Leur large avenue ombragée d’une double rangée d’arbres de haute venue, de tilleuls et de platanes élevant librement leurs ramures, était bordée de confiseries, de joailleries, d’hôtels, de restaurant et surtout de cafés. Ils constituaient « nos Champs Elysées »…..Le samedi, les paysans des environs trouvaient eux aussi sur notre boulevard un lieu de rassemblement et leur allure lente, lourde et balancée croisait le trottinement plus élégant et plus nerveux des bourgeois…..Bagnères, souvenir d’hier et d’avant hier".

 

A suivre: Les témoignages au travers des cartes postales:

1) Les Coustous: bien avant

2) A pied, en calèche ou en Tram

3) Les Coustous, les jours de fête...

4) Il y a le haut des Coustous.....

5) .....Et le bas des Coustous!!!

6) Retour vers une époque plus récente:

- Il y avait Le Café Riche....

- Il y avait le Cafè de Paris

- Il y avait les Grands Hôtels

Vous pouvez laisser un commentaire en bas de page

-





1) Les Coustous: bien avant

 1-TREY COUSTOUS

1-COUSTOUS MARCHANDS

2) A pied, en calèche ou en Tram

 1-COUSTOUS CALECHE2

 

1-COUSTOUS CALECHE (2)

1-TRAM COUSTOUS

1-TACOT COUSTOUS GAYOT

3) Les Coustous, les jours de fête...

1-FETE COUSTOUS 12

1-COUSTOUS468

1-COUSTOUS

1-COUSTOUS (2)

1-COUSTOUS FETE

4) Il y a le haut des Coustous..................

 1-COUSTOUS JUBINAL

 

1-ALFRED ROLAND COUSTOUS

1-HAUT COUSTOUS

 

1-COUSTOUS H PARIS

1-coustous 2

1-COUSTOUS PROMENADE 2

5) .....Et le bas des Coustous!!!

1-COUSTOUS CALCHES

1-HOTELS COUSTOUS

1-COUSTOUS VICTORIA

1-COUSTOUS LONDRES

1-COUSTOUS LAFAYETTE

1-COUSTOUS TRACTION GLACE

1-CALECHES COUSTOUS

1-COUSTOUS RICHE

1-ANGLETERRE COUSTOUS

1-COUSTOUS ANGLETERRE

6) Retour vers une époque plus récente

1-POSTES COUSTOUS

1-COUSTOUS TUBE FIAT 1960

1-COUSTOUS RICHE 12

 

1-COUSTOUS LA POSTE

 

1-autos années 60 COUSTOUS

1-B2B LES COUSTOUS

 
 

Il y avait Le Café Riche.....


Haut lieu de la vie mondaine et associative, le Café Riche occupait l’emplacement actuel du magasin de chaussures situé  au 21 Allées des Coustous ; Il était le siège de plusieurs associations et il n’était pas rare d’y voir des remises de Prix comme celles des premiers concours de Ski  en 1927 organisés par le Ski Club Bagnèrais. On y dansait même parfois et sa terrasse était fort prisée des Bagnèrais et des curistes aisés.

 
 
 
 

 

Il y avait le Cafè de Paris

1-RUE DES THERMES CALECHE

1-JUBINAL THERMES KF PARIS

Voir  "la maison Victor et le Café de Paris"


Il y avait les Grands Hôtels

 

Voir  la page "vieux hotels de Bagnères"

Pour recevoir ses hôtes illustres Bagnères s’enrichit de magnifiques hôtels qui eurent leur heure de gloire avec en premier le prestigieux Victoria puis l’hôtel de Paris transformé par la suite en Gendarmerie puis en galerie commerciale et résidence. En bas se trouvaient l’hôtel Beau Site, anciennement Bousquet, un peu moins cossu, mais qui possédait son garage de réparations automobile.

 

 


Sources :

Pierre Laquet : Les Halles de Bagnères de Bigorre
Jean-Jacques Martin et Philippe Mayoux : Guide des promenades et excursions de Bagnères
Pierre Manse : Souvenirs d’hier et d’avant Hier
 
 
 
 
 
Ajouter un commentaire
1229388 visites
OK
Contact B2BA.com

Le temps qu'il fait là-haut

ARTISANAT DE BIGORRE

Le calendrier 2019 des Chanteurs Montagnards

Site officiel de Bagnères

CCHB

Office de Tourisme
MODE IN PYRENEES

Stade Bagnèrais Rugby

©apc2011

Les Chanteurs Montagnards

Enregistrer

ads

Page d'accueil et partenaires:

a3w.fr © 2019 - Informations légales - www.bagneres-adour.com